Historique du Comité Commémoratif de l’Argonne

L’histoire du Comité Commémoratif de l’Argonne est intimement liée à celle de la famille de Martimprey et débute dès la fin de la Grande Guerre. Nous vous proposons à travers ce bref historique de la découvrir, depuis sa création jusqu’à nos jours.

Si vous souhaitez avoir de plus amples informations sur l’histoire du Comité Commémoratif de l’Argonne, nous vous conseillons la lecture des deux articles suivants paru dans le bulletin n° 11 d’avril 2019 de la revue Terres d’Argonne :
– Le Comité Commémoratif de l’Argonne, de sa création au Centenaire de la Grande Guerre – Lieutenant-Colonel J. FRANCOIS
– Le Comité Commémoratif de l’Argonne après le Centenaire – M. EMBRY

Historique

Le 13 juillet 1915 :
Le Comte et Capitaine Jean de Martimprey est porté disparu alors qu’il défend les tranchées de la cote 263 avec ses hommes. Il était alors Capitaine au 4ème Régiment d’Infanterie.

Le 24 juillet 1920 :
La Comtesse Gabrielle de Martimprey participe à une cérémonie à la cote 285 où elle émet publiquement l’idée d’édifier un monument en mémoire des combattants français, qui comme son mari, ont été portés disparus durant les combats d’Argonne.

Le 19 janvier 1921 :
Le Comité Commémoratif de l’Argonne est officiellement fondé et son siège social est alors situé à Paris.

Le 12 juin 1921 :
Madame le Comtesse Gabrielle de Martimprey s’entoure de plusieurs personnes pour constituer le premier Comité de Direction qui sera chargé de gérer et d’administrer bénévolement le Comité Commémoratif de l’Argonne.

Le 24 juillet 1921 :
Une cérémonie est organisé par notre Comité pour célébrer la pose de la première pierre du futur Monument-Ossuaire de la Haute Chevauchée.

Le 30 juillet 1922 :
Le Monument-Ossuaire de la Haute Chevauchée est inauguré en présence de Raymond Poincaré, de Monseigneur Ginisty, évêque de Verdun et de nombreuses autres personnalités civiles et militaires françaises et étrangères.

Le 17 juin 1923 :
La crypte du Monument-Ossuaire de la Haute Chevauchée est dévoilée aux pèlerins en présence du Général Henri Gouraud.

Le 30 juillet 1933 :
A l’occasion de sa traditionnelle cérémonie annelle, notre Comité reçoit le Lieutenant-Colonel Zd. Vltavsky (attaché militaire tchécoslovaque en France) pour dévoiler une inscription dédiée à la mémoire des hommes de la 1ère Brigade Tchécoslovaque. Ces mots « Československo 1 ČS Střelecká Brigáda » sont depuis gravés au-dessus de la porte d’accès à la crypte du Monument-Ossuaire de la Haute Chevauchée.

Le 1er août 1967 :
Le Général André Rouyer succède à Madame la Comtesse Gabrielle de Martimprey à la présidence du Comité Commémoratif de l’Argonne.

Le 4 juillet 1971 :
Notre Comité inaugure la « Croix de la Réconciliation » en présence d’autorités allemandes. Cette croix en bois est dédiée aux combattants alliés et allemands qui sont tombés en Argonne entre 1914 et 1918. Elle se dresse toujours au bord de l’entonnoir de mine situé juste derrière le Monument-Ossuaire de la Haute Chevauchée.

Le 31 janvier 1975 :
Disparition du Général André Rouyer.

Le 8 mars 1975 :
Madame la Générale Yvonne Rouyer succède au Général André Rouyer, son mari, à la présidence du Comité Commémoratif de l’Argonne.

Le 21 mai 1984 :
Disparition de Madame la Comtesse Gabrielle de Martimprey, Présidente Fondatrice du Comité Commémoratif de l’Argonne.

En 1982 :
Le Général Christian d’Arbonneau succède à Madame la Générale Yvonne Rouyer à la présidence du Comité Commémoratif de l’Argonne.

Début des années 2000 :
Disparition du Général Christian d’Arbonneau. Le Lieutenant-Colonel Jean François est nommé à la présidence du Comité Commémoratif de l’Argonne.

Le 27 juin 2015 :
Notre Comité organise une grande cérémonie pour commémorer le centenaire des combats d’Argonne en présence de Monsieur Jean-Marc Todeschini, Secrétaire d’État en charge des Anciens Combattants et de la Mémoire, de Son Excellence Giandomenico Migliano, Ambassadeur d’Italie en France, de Monsieur Gerardo Bellantone, Consul Général d’Italie à Metz, de Monsieur Marco Tornetta, Directeur de la Mission Centenaire auprès du Ministre des Affaires Étrangères Italien, de Madame Annita Garibaldi-Jallet, fille de Sante Garibaldi et de nombreuses autres personnalités civiles et militaires françaises et étrangères.

Le 1er janvier 2018 :
Mikaël Embry succède au Lieutenant-Colonel Jean François à la présidence du Comité Commémoratif de l’Argonne.

Le 16 juin 2018 :
Cérémonie au Monument-Ossuaire de la Haute Chevauchée pour la remise des bérets noirs aux appelé(e)s du 501ème Régiment de Chars de Combat de Mourmelon-le-Grand (51).

Le 10 novembre 2018 :
Cérémonie de clôture des célébrations du centenaire de la Grande Guerre au Monument-Ossuaire de la Haute Chevauchée.

Le 11 novembre 2018 :
Le Monument-Ossuaire de la Haute Chevauchée est classé « Site de la Haute Chevauchée, paysage de la guerre des mines en Argonne » suivant l’arrêté ministériel du 9 novembre 2018, publié au Journal Officiel le 11 novembre 2018.

Le 30 juin 2019 :
Monsieur Alexandre Rochatte, Préfet de la Meuse et de nombreuses personnalités militaires et civiles participent à notre traditionnelle cérémonie en hommage aux morts d’Argonne. Messieurs Jean-Marie Laurent et Michel Biget, Gardes d’Honneur de Notre-Dame de Lorette sont également venus honorer la mémoire des combattants tombés en Argonne. A la suite de cette cérémonie le Lieutenant-Colonel Jean François est nommé Président d’Honneur du Comité Commémoratif de l’Argonne.

Le 11 novembre 2020 :
Une cérémonie est organisée au Monument-Ossuaire de la Haute Chevauchée pour saluer la mémoire du Général Henri Gouraud et celle des morts d’Argonne. Madame Pascale Trimbach, Préfète de la Meuse et Son Excellence Rami Adwan, Ambassadeur du Liban en France ont participé à cet hommage.
Les autorités libanaises ont tenu à être présentes pour célébrer le centenaire de la création du Grand État du Liban suivant un arrêté du 31 août 1920 signé par le Général Henri Gouraud, alors Haut-Commissaire de la République en Syrie et Cilicie.

Le 4 juillet 2021 :
Notre traditionnel hommage aux morts d’Argonne a lieu au Monument-Ossuaire de la Haute Chevauchée en présence de Madame Pascale Trimbach, Préfète de la Meuse.
A l’occasion de cette cérémonie, Monsieur Adolf Buchner, Président du Deutsches Erinnerungskomitee Argonnerwald 1914-1918 E.V., est nommé « Membre d’honneur » de notre Comité pour l’ensemble de ses actions et de son travail quant de la mémoire des combattants allemands d’Argonne.